QUI EST SURVIVALISTE JCB ?

QUI EST SURVIVALISTE JCB ?

Divulgation: Si vous achetez via les liens figurants sur notre site, nous pouvons gagner une petite commission (sans frais supplémentaires pour vous). En savoir plus sur la façon dont nous travaillons ici.

Qui es tu ?

Bonjour et tout d’abord merci de m’accueillir ici et de m’offrir la possibilité de me présenter à vos lecteurs. Donc pour ceux qui ne me connaissent pas, je réponds au pseudo de SURVIVALISTE JCB. J’ai 56 ans et je suis français. Originaire du sud de la France, j’ai vécu la majeure partie de ma vie dans la région niçoise. En 2003 j’ai quitté la France pour venir m’installer au Québec, dans la belle ville de Québec.

Q: Quand avez-vous commencé à vous préparer et qu’est-ce qui l’a incité?

Pour ma part, je ne me souviens pas d’avoir eu un déclic pour commencer à me préparer et donc devenir survivaliste. J’ai vécu de l’enfance à l’âge adulte dans l’arrière-pays niçois en France. Même si j’allais en ville pour mes études, et plus tard pour le travail, je peux dire que j’ai vécu à la campagne. Donc forcément les habitudes de vie étaient différentes de celles du citadin moyen. L’accès aux produits de consommation courante était moins évident qu’en ville et il valait mieux avoir quelques réserves pour se dépanner. Il était aussi important de savoir faire pas mal de chose par soi-même, que ce soit de la mécanique, de l’électricité, de la maçonnerie, ou encore faire pousser ses légumes. À cette époque, les gens qui vivaient dans les villages avaient encore cette notion fondamentale de stockage et d’autonomie à plus ou moins grande échelle. De ce côté mes parents faisaient partie des plus prévoyants. J’ai toujours connu à la maison d’importantes réserves de nourriture et de produits essentiels. Ce point était le domaine de prédilection de ma mère. De son côté, mon père a toujours été un bricoleur averti « touche à tout » qui m’a énormément appris. Ayant baigné depuis toujours dans cette ambiance familiale, il était tout naturel pour moi d’avoir une attitude prévoyante et résiliente. Ce n’est que bien plus tard que j’ai découvert que cette façon d’être, qui me paraissait normale et naturelle, portait un nom et qu’il s’agissait de survivalisme. Aujourd’hui nous sommes en train de redécouvrir ce qui était le quotidien de nos anciens et il faut réapprendre aux gens la capacité de subvenir à leurs besoins fondamentaux, au moins au minimum. Mais c’est un autre sujet. En arrivant au Québec je pensais trouver une communauté survivaliste assez étendue. J’ai constaté qu’en dehors des villes, les gens ont encore une attitude naturellement survivaliste et n’ont pas vraiment besoin qu’on leur explique comment faire. Par contre, pour les citadins la situation est bien différente. La facilité d’accès aux services et la multiplicité de l’offre conduisent les gens à dépendre totalement du système au jour le jour. Le terme de flux tendu ne s’applique pas seulement à la grande distribution mais également à énormément de foyers dans leur façon de s’approvisionner.

Q: Quelle est la commodité moderne qui vous manquerait le plus si la société s’effondrait?

Bien évidemment la perte de la facilité d’accès à tout ce qui nous est indispensable, représenterait un bouleversement fondamental dans nos vies (eau, nourriture, énergie, etc…). Il faut être conscient que tout deviendrait beaucoup plus compliqué, dans certains cas plus dangereux mais généralement chronophage. Notre rythme de vie serait différent et les priorités largement modifiées. Pour ma part je pense que les soins de santé dans leur globalité seraient le manque le plus important. Même si je ne passe pas mon temps chez le médecin, je sais qu’en cas de nécessité je peux avoir accès à un système de santé quand même efficace.

Q: AR ou Fusil de chasse?

Pour ce point, ma réponse sera assez courte. L’AR étant maintenant interdit au Canada, le choix n’est pas très difficile. Mais il reste que c’était une très bonne plateforme et un excellent choix. Avec la nouvelle législation en vigueur le fusil de chasse devient l’incontournable pour toute préparation digne de ce nom. Pour ma part ce serait mon premier choix, évidemment en calibre 12 pour l’efficacité et la polyvalence des munitions, et si possible à pompe. Quoique le bon vieux 12 juxtaposé du grand-père fera aussi très bien l’affaire par sa rusticité et sa fiabilité.

Q: Si le monde tel que nous le connaissons arrivait à une fin apocalyptique, quelle en serait la cause la plus probable?

L’être humain est en train d’épuiser la terre et à mon sens c’est par là que le principal risque se présente. La surpopulation croissante et la diminution des ressources disponibles, vont finir par rendre notre modèle de société complètement impossible à soutenir. On parle là d’une dégradation progressive mais certaine de notre système qui à terme pourrait nous mener à une situation à la « Mad Max ». Pour remédier à ce problème des décisions majeures auraient déjà dû être prises depuis des années. Malheureusement ce n’est pas le cas. D’ici là, nous ne sommes pas à l’abri d’un évènement majeur qui pourrait précipiter les choses et bouleverser nos vies dans un temps record. Il suffit de penser aux possibles pandémies à venir, aux autres phénomènes, naturels ou pas, contre lesquels l’être humain reste impuissant.

Q: Quels attributs personnels seront les plus importants après un effondrement de la société?

Il y a plusieurs qualités qui me paraissent indispensables dans une telle situation. Mais je dirais que principalement la capacité d’adaptation et la volonté de vivre, représentent une bonne base. Face à une situation donnée, l’adaptation de nos connaissances, de  nos expériences, mais aussi du matériel à notre disposition, peut faire toute la différence. Elle doit être couplée à une volonté de vivre qui nous permettrait d’affronter et supporter les manques et les souffrances inévitables dans une telle situation.

Q: De quoi êtes-vous le plus pessimiste pour notre avenir? Sur quoi êtes-vous le plus optimiste?

J’ai du mal à me convaincre que notre système pourrait durer éternellement. Je pense plutôt que la situation va finir par se dégrader de plus en plus pour les raisons que j’ai données plus haut. Mais cette pente descendante peut se transformer en chute vertigineuse pour une multitude de facteurs auxquels nous ne pensons peut-être même pas. Je reste très pessimiste sur la fragilité évidente de notre système et sa faible capacité de résilience face à une crise majeure et de grande échelle. Par contre je reste optimiste sur la capacité d’une partie de nos semblables à passer au travers de tels évènements. Je pense que la résilience individuelle, puis communautaire, serait la clé de la sortie de crise et la reconstruction d’une société sur des bases certainement différentes.

Q: Bug in ou bug out?

Évidement le Bug out est malheureusement indispensable en cas de force majeure et fait partie intégrante de ma préparation.  Mais j’espère vraiment que ce sera bug in.

Q: Quel est votre film post-apocalyptique préféré?

Je ne vais vraiment pas être original dans ma réponse. J’ai bien aimé la série « Walking Dead » comme beaucoup d’entre nous. Mais dans le même ordre d’idée, j’ai préféré la série « l’’été de la mort » ou « black summer » en anglais. Série plus réaliste et qui met en évidence les aspects parfois plus sombres de l’être humain.

Q: Quel est votre livre post-apocalyptique préféré?

Comme pour la question précédente, je vais être dans les lieux communs. Pourtant il s’agit d’un incontournable qui devrait servir de base et de point de départ pour ceux qui découvrent notre domaine. Je veux parler de « rues barbares ».

Q: Selon vous, quels sont les éléments ou compétences les plus négligés que la plupart des Preppers (Citoyens Prévoyants) n’ont pas?

Étant donné que le sujet est beaucoup moins attrayant et ludique pour beaucoup d’entre nous, la partie soin de santé et les moyens alternatifs de se soigner, sont souvent relégués au second plan. Pourtant il me parait primordial de garder à l’esprit qu’en situation dégradée le moindre problème peut réduire drastiquement notre capacité à accomplir les tâches quotidiennes et les conséquences peuvent en être catastrophiques. Imaginez une blessure au pied qui vous empêche de marcher. Pensez à une plaie qui s’infecte, une rage de dent, une gastro, une blessure à la main. Ce qui peut nous paraitre aujourd’hui anodin prendrait toute une autre dimension si vous n’avez pas le strict minimum pour vous soigner et également les connaissances de base indispensables.

Q: Si vous ne pouviez posséder qu’une seule arme, quelle serait-elle?

Si on parle d’arme en général, mon premier choix serait un couteau. Idéalement très résistant pour les travaux courants mais pouvant servir à la défense en cas de nécessité. Si on parle d’arme à feu, alors forcément un calibre 12. Comme je l’ai dit plus haut, c’est le calibre le plus polyvalent avec les différentes munitions présentes sur le marché et il est facile de se constituer une belle réserve. On parle d’armes généralement rustiques, donc fiables, qui vont faire le travail autant pour la chasse du petit gibier au plus gros, mais également pour la défense personnelle. Idéalement, j’opterais pour un fusil à pompe pour sa fiabilité et sa plus grande capacité.

Q: Que préparez-vous pour vos animaux de compagnie?

Pour ma part j’ai un chien et il fait partie de mon clan. Il a donc son propre sac d’évacuation et ma préparation tient compte de ses besoins spécifiques. Comme tous les membres du clan il a sa part de travail à accomplir et grâce à son sac il peut non seulement porter du matériel pour ses propres besoins mais également du matériel utile au clan. J’ai d’ailleurs fait une vidéo sur le sujet ou je présente son sac d’évacuation et quelques options possibles en ce qui concerne son contenu.

Q: Quelle est la dernière chose que vous avez faite pour vous préparer? (par exemple, garde-manger, entraînement à la cible, lecture d’un livre de survie, etc.)

Je suis tireur sportif donc l’entrainement au tir fait partie de ma routine, quand les clubs ne sont pas fermés pour cause de pandémie. Justement en parlant de pandémie, nous avons tous constaté l’utilité de nos réserves alimentaires et de produits essentiels au moment où tout le monde s’est précipité dans les magasins quasiment en rupture de stock.. J’ai donc profité des périodes d’accalmie entre deux vagues de Covid pour faire grossir mes réserves alimentaires. C’est un travail qui s’étale dans le temps, loin de toute idée anxiogène ou de comportement résultant d’un état de panique.

Q: Avez-vous déjà été dans une situation où vous deviez utiliser votre savoir-faire en matière de préparation ou de survie? Si c’est le cas, qu’est-ce que c’était?

En dehors des coupures électriques qui peuvent devenir problématique en hiver au Québec, je n’ai pas grand-chose de spectaculaire à raconter ici. Dans les dernières pannes que nous avons connues chez moi, la chose est passée presque inaperçue du fait d’avoir ce qu’il nous fallait, autant sur le plan énergie, chauffage, éclairage et communication.

Q: Pourquoi pensez-vous que l’apocalypse est si populaire en ce moment dans les livres, les films, la télévision, etc.?

Je crois qu’il y a toujours eu des films ou des livres relatant une fin du monde ou une autre. Que ce soit par une invasion extraterrestre, une catastrophe annoncée par un calendrier quelconque ou une pandémie version zombies, l’attrait pour ce genre de divertissements a toujours été présent. Si la tendance s’est intensifiée ces dernières années, peut-être est-ce le reflet de l’inquiétude ambiante face à l’état général de notre planète, Que ce soient les crises économiques, les guerres, les changements climatiques, tout ceci n’aide pas à être optimiste sur notre avenir. La littérature et le cinéma ne font que projeter nos peurs et nos incertitudes sur papier ou sur un écran pour, en quelques sortes, conjurer le mauvais sort et affronter nos peurs confortablement installés dans nos divans.

Q: Nommez un Prepper/Survivaliste que vous tenez en haute estime?

Le premier nom qui me vient à l’esprit est évidement VolWest et le travail remarquable qu’il a fait pour notre communauté. Mais je pense également à des acteurs importants dans notre domaine comme Argos, Vik Gadsden, Esobook, Pascal Breaking Normality et bien d’autres.

Q: Vos proches se préparent-ils ou les préparez-vous?

En ce qui me concerne mon clan est assez limité. J’ai la chance que ma femme soit tout fait consciente de la nécessité de se préparer et qu’elle participe activement à la chose. Son domaine de prédilection étant les réserves alimentaires, je lui laisse la direction de ce secteur de notre préparation. Elle participe également activement dans la gestion des plantations et l’achat du matériel. Si j’élargie le cercle, les membres de ma famille proche sont, ou bien déjà à un certain niveau de préparation, ou au courant qu’ils pourraient trouver refuge chez moi en cas de nécessité. Ce qui sous-entend qu’ils sont intégrés dans mes plans de gestion de crise.

Q: Quel est le conseil / argument convaincant que vous utiliseriez pour convaincre un ami ou un membre de la famille que la préparation est importante?

Je vais me faire un peu de publicité sur cette question, mais j’ai fait une vidéo qui traite du fait de parler ou pas à notre entourage de notre vision survivaliste, de notre préparation et surtout de la façon d’aborder le sujet. J’ai également une playlist de vidéo que j’ai intitulée « Scénario » où je propose des petites mises en situation avec des propositions de solutions d’une vidéo à l’autre. Dans cette série je pose des problèmes très concrets et très simples qui peuvent tous nous toucher comme par exemple la panne électrique, l’évacuation du domicile, etc… Je crois que c’est un bon moyen d’aborder le thème avec quelqu’un. En passant par des évènements qui ressemblent plus à des bris de normalité et qui mettent en évidence qu’un minimum de prévoyance et de préparation peut jouer une importance capitale sur la façon de passer au travers de tels évènements. Dernier point, il me semble capital, autant pour nous que pour ceux à qui nous parlons, de rester dans un état d’esprit optimiste et ne pas céder aux propos alarmants et anxiogènes. Ce serait contreproductif et divergent avec notre vision survivaliste qui à mon sens est fondamentalement optimiste. « Se préparer au pire en espérant le meilleur ».

Q: En dehors de tout ce qui touche à la préparation, que faites-vous lors de vos loisirs ou pour vous amuser?

Comme je l’ai dit plus haut, je pratique le tir sportif. Je m’occupe également de ma chaine YouTube, ce qui demande pas mal de temps. Je dois avouer qu’au début je pensais faire une dizaine de vidéos et m’en tenir là. Mais une fois que l’on a mis le doigt dans l’engrenage, il y a tellement de choses à dire qu’il est difficile de s’arrêter. Un an et demi plus tard, une bonne soixantaine de vidéos en ligne dont une dizaine de lives, j’ai encore énormément de projet en tête. Seul le temps me manque.

Q: Imaginez que nous sommes un an après qu’une pandémie mondiale dévastatrice ait frappé. À quoi ressemblerait le monde?

Suite à un effondrement total de notre modèle de société, je pense que l’esprit grégaire de l’humain reprendrait le dessus. Nous verrions des communautés se créer où chacun aurait son rôle à jouer selon ses compétences. Ce nouveau schéma n’’empêchera pas d’avoir des rivalités et des désaccords entre les différentes communautés. De même il pourrait exister des pillards ou des loups solitaires qui chercheraient à profiter des plus faibles et qui représenteraient un danger permanent pour les communautés les moins bien préparées dans le domaine de la protection. Cette vision peut paraitre un peu « cliché », mais elle me semble réaliste dans une telle situation.

Q: Est-ce que l’un de vos amis / connaissances non-Prepper pense que vous êtes une personne folle portant un chapeau en papier d’aluminium?

Comme je l’ai évoqué plus haut, j’explique dans une de mes vidéos comment parler, et à qui, de notre point de vue survivaliste. Pour ma part je reste très discret sur le sujet même si je m’assume pleinement sur YouTube. Donc peu de gens dans mon entourage connaissent cet aspect de ma vie. Ceux qui sont au courant de la chose sont généralement des personnes que je pressentais comme réceptives et je n’ai donc jamais connu d’attitude tel que décrit dans la question.

Q: Avez-vous des conseils de départ ou une sagesse que vous aimeriez partager avec les autres?

J’ai créé ma propre chaine survivaliste spécialement dédiée au débutants sur YouTube il y a plus d’un an et demi. Je suivais depuis un bon moment plusieurs chaînes survivalistes et quelques groupes sur Facebook. Je trouvais que la plupart des chaines spécialisées dans notre domaine traitaient de sujets plutôt avancés dans la préparation. En parallèle j’ai constaté que beaucoup de gens posaient régulièrement les mêmes questions de base, autant sur YouTube que sur les groupes dédiés sur Facebook. Il m’a semblé qu’il pouvait être compliqué, voir décourageant, pour une personne qui voulait se lancer dans le domaine de voir le niveau de préparation évoqué dans ces différents médias. Le fait de découvrir tout le chemin à parcourir pour arriver à un niveau de préparation efficace peut être anxiogène pour certains. Pour ma part je pense que chaque pas fait dans le bon sens vient améliorer nos chances en cas de problème. Du moins c’est le message de fond que j’essaie de faire passer dans mes vidéos. Quand je parle de problème, je n’évoque pas forcément un effondrement total et définitif de notre société, mais de petits bris de normalité que nous pouvons tous connaître. Il est facile de s’équiper à peu de frais pour couvrir ce premier niveau de risque et ça reste un bon point de départ pour qui veut se lancer. La suite ne sera qu’une montée en puissance de notre résilience et même de notre autonomie.

Merci à ceux qui ont eu la persévérance nécessaire pour me lire jusqu’au bout et j’espère avoir la chance de vous retrouver très bientôt sur ma chaîne: https://youtube.com/c/SURVIVALISTEJCB

Merci à Survivaliste JCB d’avoir répondu à notre interview !

N’hésitez pas à en parler sur le forum: www.quebecpreppers.com/community

Vous aimez nos articles?

Découvrez nos Ebooks dans notre boutique en ligne.
Ils regorgent d’informations sur la préparation, l’autonomie, la résilience, la survie.
Téléchargement instantané – Vous pouvez même les imprimer pour une utilisation en cas de bris du réseau.

Avertissement: Ce site Web et le matériel couvert sont à titre informatif seulement. Nous ne prenons aucune responsabilité pour ce que vous faites avec cette connaissance. En prenant et / ou en utilisant des ressources d’information de ce site Web, vous acceptez d’utiliser ces informations de manière sûre et légale, en conformité avec toutes les lois applicables, règles de sécurité et bon sens commun. Clause de non-responsabilité complète ici.

QUI EST SURVIVALISTE JCB ?

Download PDF

Chasse-goupille Ho-Mi EZ 28 cm de long

C $29,99
C $25,10
 in stock
5 new from C $25,10
Amazon.ca
as of 17 avril 2021 14 h 42 min

Features

Part NumberSXT

Caterpillar P724080 Chaussures hexagonales pour homme Jaune chaton Taille M

C $97,46  in stock
Amazon.ca
as of 17 avril 2021 14 h 42 min

Features

  • Doublure en tissu doux avec couche antibactérienne NXT pour réduire les odeurs.
  • Semelle extérieure en caoutchouc pour la traction.
  • Semelle intérieure en mousse EVA souple pour un confort durable.

How to Book: Formula for Building & Racing Pine Cars

C $2,00  in stock
6 new from C $2,00
2 used from C $11,01
Amazon.ca
as of 17 avril 2021 14 h 42 min

Features

Part NumberP383
Model27132593
LanguageAnglais
Publication Date1993-06-01T00:00:01Z
Québec Preppers

Professionnel de l'urgence le jour, mais un Preppers, un Citoyen Prévoyant 24/7. Ancien des forces armées parachutistes qui est intervenu sur plusieurs théâtres d'opération dans les années 2000. Puis je suis devenu Paramédic pendant 10 ans. Dans mon temps libre j'affronte les éléments dans des situations de survie afin de vous proposer sur ce site des articles et de l'équipement de qualité. N'hésitez pas à me contacter pour vos questions personnelles.

Ajoutez vos commentaires! Impliquez-vous dans les discussions.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Téléchargez votre CLASSEUR D'URGENCE !

Gardez vos informations vitales, organisées et prêtes!
PLUS D'INFO ICI
lien vers notre boutique en ligne.
close-link
Click Me
Québec Preppers
Logo
Reset Password
Send this to a friend